Le 17 févr. 2023
De 12h à 13h15

ContactCEGQ514-325-8454

Dîner de clôture

Marie-Ève Dicaire
Boxeuse
Supermi-moyen

Assister au diner de clôture sous forme Questions et Réponses avec la championne de boxe, Marie-Ève Dicaire.

 

Biographie

Marie-Ève Dicaire est devenue, en décembre 2018, la toute première boxeuse du Québec championne du monde à son 14e combat. En 2021, elle a récupéré sa ceinture de l’International Boxing Federation des mi-moyennes. Aussi bonne communicatrice que boxeuse, Marie-Eve opère selon son mantra « donnez-vous le droit de rêver ». 

Dès l’âge de 6 ans, le karaté accroche son attention. Elle obtient sa ceinture noire et devient championne canadienne avant d’avoir 11 ans. À 18 ans, elle devient championne du monde de karaté une première fois, un titre qu’elle obtient à cinq reprises. Elle se taille également une place dans le réseau américain NASKA avec l’équipe Amerikick. Ceinture noire cinquième dan et propriétaire d’un dojo (Karaté Sunfuki) durant quelques années, Dicaire fait ensuite le saut dans le ring, mais d’abord en kickboxing, où elle est invaincue.

En boxe amateur, Dicaire livre une cinquantaine de combats en un peu plus de trois ans. En 2013, elle remporte le championnat du Québec, le championnat canadien et le tournoi Ringside. Boxe Québec lui décerne le titre d’Athlète de l’année.

La boxeuse de Saint-Eustache fait le saut chez les professionnels le 20 novembre 2015, à Sorel-Tracy. Elle bat la Manitobaine Christina Barry par décision unanime. En 2018, elle devient la première Québécoise championne du monde grâce à une superbe performance face à l’Uruguayenne Chris Namus.

Trois défenses victorieuses lui permettent un affrontement ultime d’unification de titres face à celle qui est identifiée la meilleure boxeuse livre pour livre au monde Claressa Shields. Cet affrontement est diffusé à la télévision payante aux Étas-Unis. Une première en vingt ans. Dépouillée de son titre mondial malgré une bagarre courageuse, Marie-Eve ne perd pas de temps et retrouve sa place sur le trône des championnes en 2021.

La réception de la médaille de l’Assemblée nationale en 2019 et le prix Maurice Richard décerné par la Société Saint-Jean Baptiste pour son excellence sportive demeurent deux de ses plus beaux souvenirs.